Votez!

1918 : La grippe espagnole tue 3 000 Polynésiens

Tahiti, le 20 mars 2020 - En 1918, la France et son empire colonial avaient besoin de reprendre leur souffle après quatre années d’une terrible guerre, si terrible qu’elle fut baptisée “la Grande Guerre”. Las, en novembre 1918, un virus introduit par maladresse à Papeete, celui de la grippe espagnole, allait faire des ravages dans la population : les EFO, Etablissements français de l’Océanie, comptaient alors environ 30 000 habitants. 3 000 d’entre eux moururent en à peine quelques semaines... L’administration coloniale française avait beaucoup de défauts, mais se souvenait tout...

Lire la suite...

Share |

Publié Par: Tahiti-Infos - Saturday, 21 March