Votez!

La Barbade tire un trait sur son passé colonial

« Comment va l’empire ? » demandait en 1936, sur son lit de mort, le roi George V. À la même question, sa petite-fille Elizabeth II pourrait répliquer sur un ton pincé : l’empire va très mal, merci. En coupant le cordon ombilical avec la royauté pour devenir une république l’an prochain, la Barbade, petite île des Antilles, entend prendre ses distances avec son passé colonial. Outre le Royaume-Uni, la souveraine dirige quinze pays indépendants regroupés sous l’appellation « Royaumes du Commonwealth » (Commonwealth Realms). C’est le cas notamment de la Barbade, ex-possession britannique des Petites Antilles indépendante depuis 1966 mais dont...

Lire la suite...

Share |

Publié Par: Tahiti News - 7 jours il y a